Logo du PETR

Développement du Territoire

Développement
du Territoire

Dans le cadre de leurs compétences, les Pays sont considérés comme des acteurs en matière de développement local sur le territoire français, particulièrement en milieu rural.

Le PETR a pour but l’étude et la mise en œuvre de tout moyen propre à favoriser un aménagement et développement équilibré et durable du territoire. Ses missions doivent s’inscrire dans le cadre d’une dynamique partenariale de fédération de projets et de ressources avec tous les acteurs du territoire.

Ces objectifs se traduisent par la mise en œuvre d’études et de projets concernant différentes thématiques telles que l’emploi, la santé, la qualité de vie, le tourisme, le patrimoine, l’aménagement du territoire, environnement, etc.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Économie

LE POCE

Pourquoi le POCE

Dans le cadre de son Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII), la Région propose aux EPCI du Grand Est d’élaborer un Pacte Offensive Croissance Emploi (POCE).

Début 2019, les Communautés de Communes des Ballons des Hautes Vosges, des Hautes Vosges et de la Porte des Vosges Méridionales ainsi que et le PETR de Remiremont et de ses Vallées ont décidé de s’associer pour répondre à cette invitation régionale, au service d’un objectif de croissance, de compétitivité et d’emploi.

Dans le cadre de leurs champs de compétences respectifs et dans le respect de la diversité des atouts territoriaux, les quatre collectivités ont travaillé ensemble en concertation avec les autres acteurs intervenant sur le territoire (chambres consulaires, opérateurs de la création reprise …) pour rédiger ce contrat.

3 principaux axes

Un travail préparatoire de diagnostic économique du territoire et une analyse AFOM (atouts, faiblesses, opportunités, menaces) ont été menés à bien en se basant sur les besoins et initiatives des territoires, leurs similitudes et leurs spécificités.

Une réunion de présentation de ces premiers travaux et de concertation entre les élus délégués des communautés de communes et du PETR a eu lieu le mardi 12 novembre 2019.

Cette séance de travail a permis d’échanger, d’identifier les axes stratégiques prioritaires du POCE et de recenser les projets à venir sur chaque axe.

De cette séance de travail, trois axes ont été retenus pour notre territoire :

Axe 1 : Encourager l’accueil, la création, le maintien des entreprises

 

Axe 2 : Positionner durablement les piliers de l’économie du territoire face aux défis climatiques

 

Axe 3 : Créer les conditions favorables à l’attractivité du territoire

Suite à ces travaux, une convention-cadre a été rédigé, pour fixer, sans incidence financière, les principes de collaboration et les engagements réciproques ou complémentaires de la Région, du PETR et de ces EPCI membres adossés à ce POCE.

 

Photo de la signature du POCE

Signature du POCE du Pays de Remiremont, le 27 février 2020 à La Bresse, à la Graniterie PETITJEAN, en présence du Président de la Région M. Jean ROTTNER.

Les tiers-lieux

La création de tiers-lieux

Dans la poursuite des objectifs inscrits dans le POCE, les trois intercommunalités composant le Pays de Remiremont et de ses Vallées et sous l’égide du PETR, ont décidé de travailler sur la création et le développement de tiers lieux.

Qu’est-ce qu’un tiers-lieux ?

 

Les tiers-lieux sont des espaces physiques pour faire ensemble : coworking, micro-folie, campus connecté, atelier partagé, fablab, garage solidaire, social place, makerspace, friche culturelle, maison de services au public… Ils se sont développés grâce au déploiement du numérique partout sur le territoire. Chaque lieu a sa spécificité, son fonctionnement, son mode de financement, sa communauté. Mais tous permettent les rencontres informelles, les interactions sociales, favorisent la créativité et les projets collectifs. En résumé, dans les tiers lieux, on crée, on forme, on apprend, on fait ensemble, on fabrique, on participe, on crée du lien social…

 

(source : https://societenumerique.gouv.fr)

Ce projet vise à pallier l’absence d’équipement de ce type dans nos communes rurales. Le projet est en cours de construction.

Aménagement

SCoT (Schémas de Cohérence Territoriale)

Les schémas de cohérence territoriale sont des documents de planification stratégique à long terme (environ 20 ans) créés par la loi solidarité et renouvellement urbains (SRU) en décembre 2000, dont le périmètre et le contenu a été revu par ordonnance du 17 juin 2020, afin d’être adapté aux enjeux contemporains.

 

Le périmètre du SCoT est en effet aujourd’hui à l’échelle d’une aire urbaine, d’un grand bassin de vie ou d’un bassin d’emploi, cette inflexion vers le bassin d’emploi est ainsi affichée clairement dans le ScoT rénové, ainsi que la prise en compte du bassin de mobilité. Il est piloté par un syndicat mixte, un pôle d’équilibre territorial et rural (PETR), un pôle métropolitain, un parc naturel régional, ou un EPCI.

 

Le SCoT est destiné à servir de cadre de référence pour les différentes politiques sectorielles, notamment celles centrées sur les questions d’organisation de l’espace et d’urbanisme, d’habitat, de mobilités, d’aménagement commercial, d’environnement, dont celles de la biodiversité, de l’énergie et du climat…

Le SCoT doit respecter les principes du développement durable :

  • principe d’équilibre entre le renouvellement urbain, le développement urbain maîtrisé, le développement de l’espace rural et la préservation des espaces naturels et des paysages ;
  • principe de diversité des fonctions urbaines et de mixité sociale ;
  • principe de respect de l’environnement, comme les corridors écologiques, et de lutte contre l’étalement urbain.

Il permet d’établir un projet de territoire qui anticipe les conséquences du dérèglement climatique, et les transitions écologique, énergétique, démographique, numérique…

(Source : https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/le-scot-un-projet-strategique-partage-pour-lamenagement-dun-territoire)

Environnement

Trame Verte et Bleue

La Trame Verte et Bleue ?

La Trame Verte et Bleue est une des mesures phares du Grenelle de l’Environnement de 2007. Elle lutte contre la disparition et la fragmentation des milieux naturels et agricoles. La préservation de la trame contribue à l’amélioration de la fonctionnalité des milieux naturels pour les espèces animales et végétales qui y vivent. Cela permet également de maintenir les services rendus par la biodiversité (stockage du carbone, absorption des crues, épuration des eaux, lutte biologique contre les nuisibles des cultures, sport nature …).

La Trame Verte (pour les milieux terrestres) et Bleue (pour les milieux humides et les cours d’eau) est constituée de 2 types d’espaces décrits ci-dessous :

Les Réservoirs de Biodiversité sont des espaces dans lesquels la biodiversité est la plus riche ou la mieux représentée, où les espèces peuvent effectuer tout ou partie de leur cycle de vie et où les habitats naturels peuvent assurer leur fonctionnement en ayant notamment une taille suffisante.

 

Les Corridors écologiques sont des liaisons fonctionnelles permettant des connexions (donc la possibilité d’échanges) entre les réservoirs de biodiversité. Ce sont des voies potentielles de déplacement pour les espèces.

Historique et contexte de la TVB

Une démarche historique

Depuis plusieurs années, le PETR du Pays de la Déodatie s’est engagé dans une démarche de valorisation et de sensibilisation à la biodiversité de son territoire.

Suite à l’adoption de Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) Lorrain en 2015 et dans une perspective de préparation du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), le Pays a voulu décliner en interne la TVB à l’échelle locale. Ainsi, depuis 2015, le Pays travaille sur les enjeux TVB. Afin d’être cohérent avec le périmètre d’application du futur SCoT, l’étude a rapidement été étendue au PETR du Pays de Remiremont et de ses vallées. Une convention de partenariat permet de mutualiser la technique et les coûts de l’étude sur les territoires des deux Pays.

 

Périmètre d’étude

 

Principe de la déclinaison

La mise en œuvre de la Trame Verte et Bleue (TVB) repose, en premier lieu, sur la réalisation d’un diagnostic identifiant les réservoirs et les corridors écologiques locaux. Ensuite, des actions de préservation et restauration basées sur ce diagnostic peuvent être mises en place.

Le diagnostic a été fait à l’échelle nationale puis régionale sur l’ancienne région Lorraine en 2015 dans le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE). Ce diagnostic est maintenant intégré dans le Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) Grand Est (voir lien ci-dessous). Ce document doit être pris en compte dans les documents infra de planification et d’urbanisme (Charte de PNR, SCoT, PLU(i)…).

Liens utiles : https://www.grandest.fr/politiques-publiques/sraddet/

Afin d’aider les collectivités adhérentes des 2 Pays dans leur intégration de la TVB et coordonner les actions en faveur de la TVB, les Pays ont réalisé une déclinaison du SRADDET à une échelle plus locale. Ils portent également une animation territoriale pour faire de la TVB un atout pour le territoire.

Logo de la trame verte et bleue

Plan d'actions 2018 - 2020

Objectifs

Le diagnostic a fait ressortir de nombreux enjeux. Cela a permis de structurer les axes du plan d’actions. Le plan d’actions se décline sur 3 ans, 2018-2020.

L’objectif est d’accompagner les acteurs locaux dans l’intégration des enjeux identifiés dans le diagnostic. Son animation est soutenue par l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt Trame Verte et Bleue Grand Est 2017, porté par les 3 Agences de l’Eau du Grand Est, la Région Grand Est et la DREAL Grand Est.

Contenu du plan d’actions

Lors de sa définition en 2018, le plan d’actions se déclinait selon 3 volets (connaissances, appui urbanistique et appui technique des gestionnaires) et 12 actions.

Pour plus de lisibilité et de cohérence avec le Contrat de Transition Ecologique (CTE) signé en 2020, nous avons réorganisé le plan d’actions ainsi : 6 volets thématiques et 22 actions :

Réalisations

Voici l’état d’avancement des actions :

Actualités

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Liens utiles

Le portail des Maisons de services au public

Logo de l'espace santé